« Je suis fou de Pontchartrain. C’est une maladie, c’est une fureur » - La Bruyère (1)



"Louis II Phélypeaux de Pontchartrain (1643–1727), contrôleur général des Finances en 1689, secrétaire d’État à la Marine, aux Colonies et à la Maison du roi en 1690, puis chancelier en 1699, fut titré comte de Pontchartrain et de Maurepas en août 1691 (cette dernière terre ayant été récemment acquise du duc de Chevreuse). Il employa le moine architecte François Romain (1647– 1735) entre 1689 et 1723 pour élever le nouveau château (un temps attribué à François Mansart) et André Le Nôtre (1613–1700) —c’est l’un de ses chantiers certains— pour dessiner, entre 1693 et 1695, un superbe parc doté d’une perspective de 13 km, la plus longue réalisée par le jardinier, celle de Versailles ne mesurant que 12 km. Le roi offrit d’ailleurs à son ministre de nombreux arbres de sa pé pinière de Marly, tandis que les jardiniers du domaine bénéficiaient des conseils de ceux de Versailles pour « bien gouverner les orangers »32. Le domaine lui-même totalisait 7 974 hectares, englobant les forêts de Sainte-Apolline, de Villiers, de Beynes et de Maurepas ainsi que 11 grandes fermes seigneuriales, à comparer aux 8 600 hectares du Grand Parc mitoyen du château de Versailles en 1685. Ainsi, en 1695, La Bruyère pouvait s’émerveiller de l’œuvre accomplie par le chancelier : « Les beaux plants et les belles eaux que celles d’une maison que j’ai vue dans un vallon en deçà de la tour de Montfort; la belle, la noble simplicité qui règne jusqu’à présent dans ses bâtiments! Voudrait-on ne point s’ennuyer! Il faut l’avouer nettement et sans détour: je suis fou de Pontchartrain. [...] C’est une maladie, c’est une fureur ». (2)



(1) Consulter le document complet "Lettre inédite" de La Bruyère : http://bibnum.enc.sorbonne.fr/.../28446fc397fc57728c6eb80...

(2) Extrait d'un article de Julien Lacaze « Vente à la découpe des Monuments Historiques » paru dans le n° 227 "Site & Monuments" et disponible ici : https://www.sitesetmonuments.org/sites-monuments-no-227-2020

La photo du château sous la brume et de la vue 3D des jardins : https://www.lions-elancourt.org/jouars-pontchartrain-son.../

L’huile sur toile (47 x 56 cm) est de François-Gabriel LEPAULLE (1804, Versailles – 1886, Ay) Exposition: Salon de 1833, titré Chambre de Louis XIV, au château de Pontchartrain. Louis XIV et Mme de Maintenon Provenance: Collection personnelle du roi Louis-Philippe, acquis au Salon, puis exposé au château de Neuilly.

Photos de la perspective Le Nôtre et de la coupole de la Chapelle du Château.

156 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icône