top of page

Trame verte et bleue , parking de covoiturage et… phytoremédiation ?

La phytoremédiation, comment ça marche?


Trame verte et bleue

L’ACSERB avait demandé l’annulation de la délibération du 19 décembre 2019 par laquelle la révision du plan local d'urbanisme de la commune (PLU) avait été approuvée.

L’ACSERB contestait la conformité du PLU 2019 avec le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Île de France qui identifie clairement la trame verte et bleue située entre le bois de Sainte Apolline et le château : le point 36 du jugement est très explicite :


Le tribunal administratif de Versailles a rendu une décision tout aussi claire :


Sur cette trame verte et bleue, l’ancienne Orientation d'Aménagement et de Programmation (OAP) N°7 prévoyait 15 maisons individuelles et 60 logements collectifs en accession à la propriété et logements sociaux. Elle a été ramenée à 30 avec la suppression des 15 pavillons après l’enquête publique. Aujourd’hui est à l’étude un projet de 12 logements sociaux avec une recherche de réduction d'impact sur l’environnement (construction sur pilotis, pas de sous-sol, etc.). Ce projet fera l’objet d’un prochain post sur notre site.


Parking de covoiturage

En attendant, le parking de covoiturage, est lui bel et bien présent. Il participe de la destruction de la continuité de cette trame verte et bleue et introduit une rupture dans les traversées nécessaires au maintien d’une certaine biodiversité. Ce parking a en outre été construit sur une zone polluée (elle avait servi de décharge), mais aujourd'hui nous ne connaissons pas la nature de ces pollutions.

L'équipe municipale actuelle doit donc présenter au juge une régularisation en vue de restaurer cette trame verte. C'est lui qui se prononcera in fine. Une dépollution sera-t-elle ordonnée? Une déconstruction totale, partielle du parking , sera-t-elle ordonnée? Dernier « hic » le parking a été financé pour partie par une subvention départementale de 50% ! Devra-t-elle être remboursée? Cela imposera-t-il des compromis? Une réduction progressive et partielle du parking programmée dans le temps, par exemple ? De réelles interrogations.


La phytoremédiation

Le mal étant fait, que reste-t-il comme solution ?

Le mieux, une « dépollution et renaturation » complète, parait incertaine. Le pire, « on ne fait rien », ne serait pas acceptable.

L’idée de « replanter sur une ancienne décharge » semble contre-intuitive… pour autant la PHYTOREMÉDIATION est une méthode que les scientifiques préconisent, avec, comme de bien entendu, des avantages certains (technologie verte et coût de 10 à 100 fois inférieur aux procédés classiques, mais aussi des limites (le procédé est lent (3 ans minimum) et une possibilité de dépollution ne dépassant pas les 3 mètres de profondeur.

Sur le site du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), on peut lire à propos de cette méthode : « Certaines plantes peuvent absorber ou réduire la toxicité de différents polluants organiques ou de métaux et radioéléments, présents dans les sols. Elles les accumulent, transforment, dégradent, concentrent, stabilisent ou volatilisent »... Des scientifiques du (CEA) nous proposent de découvrir quatre méthodes de biodépollution.


La phytovolatilisation et la phytostabilisation

La phytodégradation et la phytoextraction


L'Acserb n'est bien sûr pas en mesure de prétendre que ces méthodes (qui peuvent se cumuler) sont applicables chez nous, mais il convient tout de même, à notre sens, d'en étudier la faisabilité.


Dans les documents multimédia publiés par le CEA on peut aussi trouver un fascicule de quelques pages qui propose : La Phytoremédiation : Comment ça marche ?

Sources : https://www.cea.fr/multimedia/Pages/editions/les-savanturiers/phytoremediation-des-plantes-pour-depolluer.aspx

La crédibilité d’une association comme l’ACSERB c’est son travail. Mais la force de toute association, c’est le soutien et le nombre de ses adhérents. Rejoignez nous !


Bulletin d’adhésion à l’ACSERB

Grace à HelloAsso vous avez la possibilité d’un paiement en ligne sécurisé. HelloAsso est une association « Sociale et solidaire » qui propose ses services gratuitement aux associations adhérentes. L’ACSERB étant adhérente d’HelloAsso, vous pouvez régler en ligne le montant de l’adhésion à notre association. En contrepartie HelloAsso propose de faire un don à leur propre association en sus de l’adhésion à l’ACSERB. Le montant du don est modulable et peut même être fixé à 0€ en cliquant simplement sur le bouton « Modifier » du formulaire.

Vous avez bien sûr la possibilité d'utiliser le bulletin d'adhésion classique en téléchargeant le formulaire papier (cliquer l'image ci-dessous) :


Facebook ACSERB: https://www.facebook.com/AssociationACSERB

Youtube ACSERB : https://www.youtube.com/channel/UCSZRKcfXjT_LTXkU-4WnvTQ

Nous contacter : acserb78@gmail.com

67 vues
  • Facebook Social Icône
bottom of page