CR Assemblée générale 18 Avril 2019

Bonjour,



Je vous invite à télécharger en bas de cette autre page le document réunissant l'ensemble des supports utilisés lors de notre toute première assemblée générale qui a eu lieu 18 avril 2019.



Les membres du conseil d'administration tiennent à vous remercier chaleureusement pour votre présence et votre participation active aux débats.


Pour nous, cette première assemblée générale sonne comme une très belle réussite avec 89 personnes présentes et nous motive à aller de l'avant dans la préservation de notre cadre de vie.


En voici le compte-rendu : (que vous pouvez aussi télécharger ici)


Yann

Compte-rendu

de l’assemblée générale du 18 avril 2019


ETAIENT PRESENTES 94 PERSONNES


1/ Présentation de la création de l’ACSERB (par Isabelle Venault)


Remerciements à L'APPEJP, qui à travers sa présidente Madame Gautier Quesnel, a fourni une multitude d'informations au sujet des associations environnementales du secteur, et à l'ADEE à travers son président, M. Sengler, qui a effectué une « formation accélérée » de la présidente de l’ACSERB concernant l'empilement législatif en matière d'urbanisation. Nous avons ainsi pu appréhender la compréhension des contraintes diverses et multiples sur le sujet.


a) Composition du Conseil d'Administration

Isabelle Venault présidente, Laurent Gisquet vice-président, Daniel Thorel trésorier ( absent excusé), Jean Luc Challe adjoint au trésorier, Edouard Lemaitre secrétaire, Alexandre Vaillant chargé des études écologiques, Hugues Bollé chargé de la logistique, Yann Brochard chargé de la communication, Arnaud Maitrier chargé des projets alternatifs (Fond de Bienval Nord), José Freire secrétaire adjoint.

b) ACSERB

L'Association Chartripontaine de Sauvegarde de L'Environnement Rural et de la Biodiversité s'est créée à la suite de la présentation de la révision du PLU et des OAP (opérations d'aménagement programmées) à la réunion publique du 25 janvier 2019.

Notre quartier s'est rapidement mobilisé afin de manifester son désaccord avec les projets d'urbanisation intensive de la municipalité. L’événement déclencheur a été l'OAP de la municipalité sur le terrain de feu Madame Pascal avec un projet de 60 logements et de 15 maisons juste en face (reprise du projet de ZAC multi-sites de 2012). Ce programme de 75 familles supplémentaires dans un quartier qui en compte 39 à ce jour constituerait un triplement du nombre d’habitants de ce quartier !

Notre assemblée constitutive s'est tenue le 2 février 2019 au 216 chemin de la Vallée Crespin.

L'association était déclarée et publiée au journal officiel le 5 mars 2019.


Pourquoi vouloir construire plus de 1000 logements, quand le nombre de logements sociaux à créer conformément à la loi s'élèverait à 330 ?

Pourquoi par exemple vouloir réaliser une OAP au Fond de Bienval Nord de 60 logements collectifs sur un terrain boisé, couloir de biodiversité et poumon vert restant sur cette zone, alors que les divisions de terrain privé conduisent déjà à un abattage forcené d'arbres (exemple un terrain de 1000 m2 divisé en deux parcelles avec pour résultat 34 chênes et marronniers «abattus ») ?


Le principe qui sous-tend la politique d'urbanisation de la municipalité est la mixité sociale, louable intention, mais dans une commune où les entreprises ne peuvent pas s'installer (coût des terrains, manque de volonté politique, etc.). De ce fait peu ou pas d'emploi à proximité, une commune rurale et étendue où les transports en commun (trains vers Paris Montparnasse) peuvent être à 10 minutes de voiture, et où tous les travailleurs doivent ainsi être en possession d'un véhicule (donc souvent 2 voitures, ou plus, par foyer).


Les habitants qui résident à Pontchartrain ne sont pas tous issus de la même catégorie socio professionnelle. Les anciens ont eu accès à la propriété à un moment où le foncier le permettait et sont pour beaucoup des personnes avec des revenus très modestes. Les nouveaux sont eux dans l'ensemble des cadres supérieurs du fait du prix du foncier actuel, leurs choix de vie impliquent de lourds sacrifices pour avoir un cadre de vie rural et vert. La mixité sociale n'existe-t-elle pas de fait ?


2/ Présentation du PLU et des OAP (par Laurent Gisquet)


Les Opérations d'Aménagement Programmées sont des projets et ne sont pas toutes susceptibles de voir le jour en fonction d'aléas multiples.

La liste des projets municipaux :

Pontchartrain La Bonde : 325 logements dont 100 logements sociaux

Le Fond de Bienval nord : 75 logements dont 20 à 40 logements sociaux

Pontchartrain entrée ouest : 300 logements dont 90 à 150 logements sociaux

La Porte d'Andin : 55 logements dont 15 à 30 logements sociaux

Le secteur de l’hôpital : 200 logements dont 60 à 100 logements sociaux

Le fond de Bienval Sud : 40 logements dont 12 à 20 logements sociaux

La rue des Graviers ( à l’angle rue de Montfort) 18 logements sociaux (préemption du préfet?)

La Ferme d'Ergal : 40 logements dont 12 à 20 logements sociaux

La Dauberie : un terrain de 6000/7000 m2 (nombre de logements inconnus)


Soit, si tout se réalise, 1053 logements dont 337 pour la fourchette basse, et 428 pour la fourchette haute de logements sociaux. Auxquels viennent s'ajouter les constructions des terrains privatifs.


C'est cette logique quantitative, en un temps court, qui a mobilisé notre attention.

Pour de plus amples détails vous pouvez vous référer au diaporama mis en ligne sur notre blog à l'adresse suivante : https://acserb78.blogspot.com/


3/ Les enjeux, les impacts, les chiffres


La commune est composée de 7 hameaux riches en ressources hydriques (sources) et en biodiversité avec un site archéologique unique (ferme d’Ithe).

Le souhait de la municipalité : construire 1 200 logements à horizon 3 à 5 ans

+ 3 000 habitants soit + 60 % d'augmentation de la population

+ 2 000 voitures soit + 50 % d'augmentation de véhicules

Pendant 4 ans, aucun programme structuré n'a vu le jour. De ce fait le préfet a pris un arrêté de carence et exercé son droit de préemption à partir de décembre 2017, avec les sanctions et pénalités financières en découlant.

Mais quelles seront les conséquences d'une telle augmentation de la population sur les infrastructures routières, sur les équipements (écoles, loisirs, réseaux d’assainissement), etc. ?

Quel sera l'impact sur le cadre de vie des habitants ?

Et surtout quel sera l'impact sur notre environnement rural et l'identité du village ?


4/ Les démarches et actions de l'ACSERB


Rencontre avec Monsieur le Maire le 6 mars (L. Gisquet, JL Challe, I. Venault)

Rencontre avec madame la Députée Aurore Berger le 5 avril (JL Challe, A. Vaillant,I. Venault)

Rencontre avec l'APPEJP le 11 mars (I. Venault)

Repérage des oiseaux sur le terrain de madame Pascal par la LPO en présence de notre chargé d'écologie (A. Vaillant)

Recensement des arbres sur le Fond de Bienval Nord par notre chargé de l'écologie (le recensement est en cours sur toute la commune)

Demande de RDV au PNR (A. Vaillant)

Demande de RDV à Madame la vice-présidente à l'environnement, à la culture et au patrimoine du département

Demande de soutien à Yann Arthus Bertrand (habitant Méré)

Participation à la réunion sur le recensement des arbres à la mairie (I. Venault)

Création d'une adresse mail: acserb78@gmail.com

Création et administration d'un blog : https://acserb78.blogspot.com/ par notre chargé de communication (Y. Brochard)

Prise de contacts divers pour des projets alternatifs (A. Maitrier)

Tractages du Fond de Bienval Nord puis de toute la commune (tous les membres du CA et conjoints)


5/ L'association propose :


De créer des comités de quartier afin de traiter au plus près les programmes de construction et d'agir avec le soutien de l'ACSERB.


De réaliser par thèmes des études, des dossiers documentés et argumentés (2/3 personnes par thèmes) traitant de la qualité de l'air, la diminutions des insectes, l’augmentation des allergies chez les enfants, les flux routiers, l'eau, les infrastructures et leurs réseaux, les espaces verts intra-muros, etc. .


De mettre à disposition : une boite à outils avec les contacts officiels, les informations légales à connaître, les démarches à réaliser en fonction de la situation.


De mettre à disposition nos enquêtes et études environnementales.


Pour ce faire, un blog vous est proposé https://acserb78.blogspot.com/. Vous pourrez aussi nous contacter via notre adresse mail acserb78@gmail.com ou par téléphone en contactant la présidente.


6/ Questions posées lors du débat


Quel est le plan et la vision à court terme de la municipalité ?

Quel cadre de vie souhaitent les Chartripontains ?


Les échangent ont permis de constater les points communs d'interrogations et d'inquiétude des participants sur l'école, le cadre de vie, les transports, la densification urbaine.

Des précisions ont été apportées par les associations présentes sur les zones naturelles au programme de révision du PLU comme le Ruchot et la zone marécageuse du Fond de Bienval Nord.

Il a été rappelé que les nouvelles constructions génèrent une obligation de nouveaux logements sociaux…

Certains s'inquiètent de courriers que les promoteurs adressent aux particuliers pour leur proposer de vendre leur propriété.


7/ Proposition d'une lettre ouverte à Monsieur le Maire à signer sur place ou ultérieurement

56 signatures ont été recueillies sur place, les autres seront expédiées en fonction des arrivées.

Chacun peut adresser une lettre directement à la Mairie.


8/ Échanges autour de boissons


Fin de l’assemblée Générale : 23H00



Association ACSERB

Chez Isabelle Venault

216 chemin de la Vallée Crespin

78760 Pontchartrain

Portable : 06 77 04 56 97

© 2019 ACSERB - par Le Studio Serendip