top of page

De château en château, de Grignon à Pontchartrain, l'histoire malmenée

Une histoire malmenée, un patrimoine qui s'envole

L’information est parue dans Actu78 et Toutes les Nouvelles des Yvelines du 1/03/23 : La Cour des comptes ouvre une instruction contentieuse sur l’affaire de la vente du mobilier du château de Grignon à des prix bradés, dont le propriétaire, le Ministère de l’Agriculture, souhaitait « se débarrasser »...




C’est l’acquéreur lui-même, tout à son étonnement quant au vil prix obtenu, qui alerte l’association « Sites et monuments » dont Julien Lacaze est l’actuel président. Notre acheteur, un anglais, vient effectivement de mettre la main sur une vingtaine de pièces d’exception pour un peu plus de 6000 €, alors qu’elles en valent près de 500 000 € ! L’original pour le prix de la copie ! On salue le fairplay et la moralité de notre ami Anglais !


L'article de Toutes les Nouvelles du 1/03/23 :

Sur le Parisien.fr le 22/02/23, on donne d'autres précisions: « Une console en bois de 1780 mise à prix 40 euros, adjugée en ligne à 2 250 euros et revendue quatre mois plus tard à Drouot… pour 13 000 euros. Un ensemble de vingt sièges Louis XVI séparé en quatre lots, mis en vente 170 euros, adjugé 6 240 euros alors qu’il valait entre 300 000 et 500 000 euros». Comment une telle braderie de notre patrimoine a-t-elle pu avoir lieu?


De Grignon à Pontchartrain

Et le mobilier du château de Pontchartrain? Qu'est-il devenu? Sites et Monuments répond : «Le lotissement du château de Pontchartrain a logiquement été précédé par la dispersion de son entier contenu. Le fonds de maison fut dispersé par AuctionArt à Drouot le 18 novembre 2019, les œuvres les plus importantes chez Sotheby’s à Paris le 19 novembre 2019. Certaines d’entre elles n’avaient probablement jamais quitté les murs de l’édifice. Dans le même temps, un « vide grenier » - braderie était organisé sur place »


Rappel important pour l’ACSERB : Au delà de son combat pour le château de Grignon «Sites et monuments », se bat aussi pour sauver ce qui peut encore l’être du passé historique du Château de Pontchartrain. « Sites et monuments » a publié de nombreux articles sur la richesse du domaine et son devenir incertain.

Pas moins d'une douzaine d'articles dénoncent ainsi le sinistre et très mercantile avenir que nous imposera ce projet immobilier d’appartements à la découpe, qui, s’il finissait par voir le jour, signifierait la liquidation de la mémoire du domaine de Pontchartrain.


Ci-dessus deux articles très documentés de « La Tribune de l'Art » abordent les problèmes de cette défiscalisation, financée par le contribuable, au bénéfice d'investisseurs aisés, mais au détriment d'un patrimoine culturel d'une grande richesse, patrimoine dont les citoyens seront dépossédés.


L’Acserb se bat aux côtés de « Sites et monuments », qui avait relayé sur son site notre article intitulé : Des projets pour le domaine de Pontchartrain.






L'ACSERB en 2020 avait aussi lancé une pétition sur change.org qui avait encore été relayé par par « Sites et monuments ».




De l'importance de notre histoire...

La crédibilité d’une association comme l’ACSERB c’est son travail. Mais la force de toute association, c’est le soutien et le nombre de ses adhérents. Rejoignez nous !


Bulletin d’adhésion à l’ACSERB

Grace à HelloAsso vous avez la possibilité d’un paiement en ligne sécurisé. HelloAsso est une association « Sociale et solidaire » qui propose ses services gratuitement aux associations adhérentes. L’ACSERB étant adhérente d’HelloAsso, vous pouvez régler en ligne le montant de l’adhésion à notre association. En contrepartie HelloAsso propose de faire un don à leur propre association en sus de l’adhésion à l’ACSERB. Le montant du don est modulable et peut même être fixé à 0€ en cliquant simplement sur le bouton « Modifier » du formulaire.

Vous avez bien sûr la possibilité d'utiliser le bulletin d'adhésion classique en téléchargeant le formulaire papier (cliquer l'image ci-dessous) :


Nous contacter : acserb78@gmail.com

137 vues

Comentarios


bottom of page