POLÉMIQUE… au petit Bois de Bienval

L'envie de convaincre

Il est toujours hasardeux de supposer une éventuelle mauvaise foi chez ses contradicteurs. Nous préférons nous interroger : qu’a-t-on raté, ou mal expliqué ? A l’heure où le climato-scepticisme affiché n’est plus de mise, mais ou l’on continue à chercher « ailleurs » ce qui doit être fait, ou ne plus être fait « là-bas », regardons chez nous, par exemple au bois de Bienval. Et essayons de convaincre :


Un travail collaboratif en concertation avec le PNR

La nature des travaux sur le bois de Bienval a été décidée après moult réflexions. L’ACSERB s’est fait, par exemple, un devoir de contacter le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse. A l’invitation de l’ACSERB, de la municipalité et des anciens de l’AFB*, un représentant du PNR, Monsieur François Hardy, chargé de mission, s’est rendu sur place, a longuement étudié les tassements des sols sur les parcours et la structure des obstacles (comportant de nombreuses sections de troncs d’arbres). Sa conclusion a été sans appel : Le travail de retour à la nature, sans engin mécanique était impossible au regard de l’importance des dégradations, ou aurait nécessité de très nombreux volontaires s’investissant sur plusieurs mois… des forces dont, malheureusement notre association ne dispose pas. A la demande de l’ACSERB, l’ancien, et très regretté, chargé de l’écologie de notre commune, s’était lui aussi rendu sur place.


Pour essayer d’éclaircir quelques points...

Précisons quelques éléments, photos à l'appui :

  • L’engin employé est ce qu’on appelle une mini-pelle (les mini-pelles doivent faire moins de 7 tonnes, celle-ci n’en faisait que 6) .

  • La mini-pelle nous a été prêtée gracieusement.

  • Le conducteur était un professionnel, lui aussi totalement bénévole.

  • Aucun arbre vivant n’a été endommagé (il est facile de se rendre sur place et de le vérifier).

  • La quasi-totalité des parcours empruntés par l’engin mécanique à suivi les tracés existants (en augmentation constantes ces dernières années).

Où l’on voit que la largeur du tremplin devant la mini-pelle est aussi large que l’engin lui-même


Où l’on se dit, qu'à beaucoup d'endroits, la mini-pelle n’a pas eu trop de mal à se frayer un chemin


Où l’on se dit que quelques fougères ont effectivement dû être écrasées sur le passage de la pelle, mais qu’au vu de certaines bosses faisant plusieurs mètres de hauteur (avec les excavations qui vont avec) le remède n’est surement pas pire que le mal...


Où l’on voit que de nouvelles constructions étaient en préparation



Où l'on voit que le trou pratiqué est plus large que l'engin mécanique



Où la comparaison des « AVANT / APRES » devrait rassurer les plus sceptiques


Une renaturation dans un deuxième temps

Suite à ce travail de remise en état du site, mais avant tout travail de renaturation, le PNR nous a demandé d’attendre et de voir comment la nature allait reprendre ses droits. C’est pourquoi une éventuelle action de replantation ne pourra être conduite qu’ultérieurement.

Comme le laissait entendre Jean Paul Sartre, la mauvaise foi n’est peut-être qu’un manque de lucidité : « on ne ment pas quand on se trompe ». Dont acte, et fin de la polémique quant à nous. Nous espérons avoir convaincu.

* L’AFB (Association pour la sauvegarde et la Protection du Fond de Bienval), créée en 2005), s’était opposée, dans ce même bois du Fond de Bienval, à un projet privé d’accro-branche, avec parking visiteurs et club-house. Bien qu’à l’époque, la protection de l’environnement ne soit pas encore une priorité, le projet, soutenu en son temps par la municipalité, avait été abandonné. Et c’est suite à ces velléités d'accro-branche que le Département a classé le bois en EBC, mesure qui n'a pas été respectée, particulièrement ces deux dernières années. Rappelons que ce classement n'admet normalement aucune activité humaine.


Bulletin d’adhésion à l’ACSERB

Grace à HelloAsso vous avez la possibilité d’un paiement en ligne sécurisé. HelloAsso est une association « Sociale et solidaire » qui propose ses services gratuitement aux associations adhérentes. L’ACSERB étant adhérente d’HelloAsso, vous pouvez régler en ligne le montant de l’adhésion à notre association. En contrepartie HelloAsso propose de faire un don à leur propre association en sus de l’adhésion à l’ACSERB. Le montant du don est modulable et peut même être fixé à 0€ en cliquant simplement sur le bouton « Modifier » du formulaire.

Vous avez bien sûr la possibilité d'utiliser le bulletin d'adhésion classique en téléchargeant le formulaire papier (cliquer l'image ci-dessous) :


Facebook ACSERB: https://www.facebook.com/AssociationACSERB

Youtube ACSERB : https://www.youtube.com/channel/UCSZRKcfXjT_LTXkU-4WnvTQ

Nous contacter : acserb78@gmail.com


174 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icône