Quel avenir pour le domaine de Grignon ?

A quelques kilomètres de Jouars-Pontchartrain, des associations se battent pour la préservation d’un grand site classé aux Monuments historiques : le domaine de Grignon.


La rentrée de septembre 2020 sera pour les étudiants d’AgroParisTech la toute dernière sur le site historique de Grignon. Site de la plus ancienne des écoles d'agriculture et d'agronomie françaises, depuis son acquisition par Charles X en 1826 pour en faire l'Institution royale agronomique, Grignon est un haut lieu de formation des Ingénieurs Agronomes de France.

Comme en témoigne cette vidéo, ce site est un remarquable poumon vert, à moins de 9 km au nord de Jouars-Pontchartrain.



Que va devenir ce splendide domaine ?


Le domaine de Grignon comprend un parc, une ferme expérimentale et des bâtiments de recherche avec des terrains agricoles associés. Le parc de Grignon contient le campus proprement dit (le château Louis XIII inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1941 avec ses dépendances, des résidences, des bâtiments d’enseignement, de bureaux et de recherche).

La richesse de l’environnement naturel du parc est reconnue par le classement de la majeure partie en zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique de type II (ZNIEFF n° 110001509) . Les zones boisées, 133 hectares régies par le Code forestier, sont actuellement gérées par l’Office national des forêts (ONF). (source : CFSG)


Mais depuis 2018, le ministère de l’Agriculture a décidé de mettre en vente les 350 ha du parc de Grignon, l’école d'ingénieurs d’AgroParisTech devant quitter le château et le parc dès la rentrée 2021, pour s'installer sur le campus du plateau de Saclay.


Rappel :

AgroParisTech naît en 2007, résultat de la fusion de L'Institut national agronomique Paris-Grignon (INA-PG), l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF) et l’École nationale supérieure des industries agricoles et alimentaires (ENSIA). Mais dès mai 2008, AgroParisTech et l’Inra signent une déclaration d’intention commune pour un regroupement francilien et le développement d’un important projet de campus, le futur campus de Paris-Saclay. A peine un an après sa création, AgroParisTech pose donc le principe de son futur abandon du site de Grignon. 10 ans durant, le projet du futur site de Saclay se met en place.

En avril 2018, étudiants et membres du personnel d'AgroParistech tentent d’obtenir le report du déménagement, compte tenu du retard pris par la future ligne 18 qui rend difficile l’accès au futur campus. En vain.

En réponse, AgroParisTech publie en juin 2018 un article rappelant l’historique du projet de campus, exposant les objectifs de ce déménagement, explicitant notamment les raisons pour lesquelles le report du déménagement était impossible. Il rappelle aussi que ce sont bien les ventes des sites franciliens (dont celui de Grignon) qui financent ce projet. Rien n’y est dit de l’avenir du site de Grignon, si ce n’est que la Ferme serait préservée.


Qu’en est-il de l’avenir du site d’origine ?


Plusieurs associations œuvrent à son devenir et à sa protection, dont :


1 - L’Association Patrimoine AgroParisTech - Grignon 2000 :

Dès 1999, plusieurs années donc avant même la création d’AgroParisTech, cette association regroupe de nombreux anciens élèves de l’institut et des amis de Grignon. Elle a pour mission principale « d’assurer l’avenir du site de Grignon qui permette de préserver son unité, sa vocation de formation et d’innovation, son histoire, son patrimoine architectural… ainsi que ses relations privilégiées avec AgroParisTech après son transfert sur le Plateau de Saclay en septembre 2021. »

Dans ce but, l’Association porte aujourd’hui un projet appelé Grignon 2026, projet de Centre International de l’Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement dont l'ambition est « de donner à ce lieu emblématique une nouvelle vie en lien avec son histoire » (voir la vidéo ci-dessous) :




2 - Le Collectif pour le futur du site de Grignon (CFSG)

Celui-ci se crée en décembre 2015, suite à une pétition lancée contre le projet de vente de ce domaine de l’Etat au PSG qui voulait en faire le lieu d’entraînement de son équipe de foot.

Ce collectif s’est donné pour objectifs :

- de dire non à la vente à des investisseurs privés , oui à Grignon « bien commun » utile à tous,

- de participer d’une manière ou d’une autre à la création à Grignon d’un « Centre International d’Echanges et de Formations pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement de Demain » (CIEFALEND) post Cop21,

- de favoriser l’ouverture du parc au public.



Nous suivrons avec intérêt l’avenir de ce site à quelques kilomètres de Jouars-Pontchartrain…

162 vues

Association ACSERB

Chez Isabelle Venault

216 chemin de la Vallée Crespin

78760 Pontchartrain

Portable : 06 77 04 56 97

© 2019 ACSERB - par Le Studio Serendip