URBANISME : Quelles perspectives?



Quelques éléments de compréhension quant à l’évolution de la population de Jouars-Pontchartrain.

Evolution de la population de Jouars- Pontchartrain

Une progression spectaculaire à partir des années 60.


On peut la comparer à celle de Paris, qui voit sa population diminuer : Les grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille, etc.) du fait du coût de l’immobilier voient leur nombre d’habitants stagner ou même baisser. Paris ne compte plus que 55% d’habitations principales. Le reste est constitué de bureaux, de résidences secondaires pour riches investisseurs, ou destinées à des locations style « Airbnb ». En 15 ans, le nombre de résidences secondaires à Paris a augmenté de 43 % (source Insee). Et pendant ce temps les la deuxième couronne de nos grandes métropoles s’asphyxie, détruit ses centres villes et ses espaces verts…



Comparaison avec Maurepas

Dans les années 60 Pontchartrain et Maurepas sont deux villages proches géographiquement et sociologiquement, et très liés historiquement. Tous deux faisaient moins de 2 000 habitants chacun. Maurepas, c’est aujourd’hui 20 000 habitants et du béton!




Peu avant les élections municipales nous avions évoqué sur notre site la crainte de voir Pontchartrain perdre son identité rurale: https://www.acserb78.org/post/quelle-ruralit%C3%A9-pour-jouars-pontchartrain

Nous avions aussi publié sur Facebook trois post évoquant les difficultés d’une commune rurale proche de l’agglomération parisienne à garder son identité :

LE GRAND PARIS : (I) - Paris se vide… et la banlieue ? : https://www.facebook.com/AssociationACSERB/photos/a.2065094893589952/2337784242987681

LE GRAND PARIS : (II) - Et la banlieue s’étalait et se vautrait dans le béton !

https://www.facebook.com/AssociationACSERB/photos/a.2065094893589952/2340304502735655/

Face au GRAND PARIS : (III) - Quel avenir pour PONTCHARTRAIN ?

https://www.facebook.com/AssociationACSERB/photos/a.2065094893589952/2345607875538651

Pontchartrain est signataire de la Charte du Parc Régional Naturel de Chevreuse : https://www.parc-naturel-chevreuse.fr/sites/default/files/media/charte_pnr_modif_juin_bd.pdf

Mais cet engagement des maires n’est que moral et ignoré de toute autre autorité administrative. D’autres organismes (le SDRIF par exemple) fixent des taux d’accroissement de la population à ne pas dépasser… dont les lois ALUR, ELAN, SRU, etc. ne tiennent absolument pas compte.

Des textes comme le « Zéro artificialisation des sols » ne sont que « déclarations d’intention » : https://www.strategie.gouv.fr/publications/objectif-zero-artificialisation-nette-leviers-proteger-sols et n’ont aucune incidence sur le réel.

L’urbanisation est une des causes principales de l’effondrement de la biodiversité. Au niveau local le dérèglement climatique nous échappe, mais nous devons à Pontchartrain, en majorité composé de terres agricoles et de zones boisées, faire ce que nous pouvons ! Tout commence par nous !

Association ACSERB

Chez Isabelle Venault

216 chemin de la Vallée Crespin

78760 Pontchartrain

Portable : 06 77 04 56 97

© 2019 ACSERB - par Le Studio Serendip