NORMALES DE SAISON EN HAUSSE : IL FAUT BIEN S'ADAPTER!

Jusqu'à ce jour (28 juin 2022), les références climatiques étaient calculées à partir de relevés effectués sur la période 1981-2010. A partir de ce 28 juin, ce qu’on appelle les « normales de saison », qui sont actualisées tous les dix ans, feront références aux années 1991-2020. Il s’agit bien sur de prendre en compte le réchauffement climatique.

Elles sont bien sûr en hausse et traduisent ce réchauffement.

Et l'on voit que la hausse de ces moyennes de référence ont, de plus, tendance à accélérer +0.33 degré pour la période 1971-2000, puis +0.39 et 0.41 pour les nouvelles normes.



Sur le graphique ci-dessous (qui date un peu) la hausse à partir des années 70 est vertigineuse et sans interruption.


Concrètement cela veut dire qu'à Paris aujourd'hui les températures sont celles qui étaient relevées à Bordeaux en 1970.

Il ne s'agit pas de se faire peur, mais il convient tout de même de regarder de près le rapport entre l'élévation des températures (en bleu) et la concentration de CO2 dans l'atmosphère (en rouge). L'échelle de temps du graphique (800 000 ans) ne permet pas de repérer le léger décalage temporel entre l'augmentation du CO2 suivi de l'augmentation des températures. Les courbes semblent parallèles tout au long de ces 800 000 ans, sauf que... .

On voit l'étroite corrélation entre ces deux courbes jusqu'à notre ère, mais l'on constate ensuite l'explosion de la concentration de CO2, avec une montée en parfaite ligne droite qui ne se retrouve pas encore dans l'élévation des températures. On aurait tort de croire à une décorrélation et on ferait mieux de s'inquiéter de notre avenir et celui de nos enfants.


En matière de réduction des gaz à effet de serre, les résultats du quatrième rapport Copernicus, sont très loin des objectifs de l'accord de Paris de 2015, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement mondial à +2°C, voire +1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle. Pour atteindre l'objectif idéal, il faudrait réduire les émissions de CO2 de 7,6% par an chaque année entre 2020 et 2030. La trajectoire actuelle nous conduit plutôt vers une augmentation de 2.7°C.



Faire un parallèle entre notre niveau de vie, nos modes de consommation, nos modèles économique et... le réchauffement climatique est forcément polémique. Mais un graphique reste un graphique. A chacun d'en tirer les conclusions qu'il pense devoir en tirer.


Qu'est-ce que les nouvelles normales climatiques ? : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-quest-ce-nouvelles-normales-climatiques-94324/

Bulletin d’adhésion à l’ACSERB

Grace à HelloAsso vous avez la possibilité d’un paiement en ligne sécurisé. HelloAsso est une association « Sociale et solidaire » qui propose ses services gratuitement aux associations adhérentes. L’ACSERB étant adhérente d’HelloAsso, vous pouvez régler en ligne le montant de l’adhésion à notre association. En contrepartie HelloAsso propose de faire un don à leur propre association en sus de l’adhésion à l’ACSERB. Le montant du don est modulable et peut même être fixé à 0€ en cliquant simplement sur le bouton « Modifier » du formulaire.

Vous avez bien sûr la possibilité d'utiliser le bulletin d'adhésion classique en téléchargeant le formulaire papier (cliquer l'image ci-dessous) :


Facebook ACSERB: https://www.facebook.com/AssociationACSERB

Youtube ACSERB : https://www.youtube.com/channel/UCSZRKcfXjT_LTXkU-4WnvTQ

Nous contacter : acserb78@gmail.com





. .

36 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icône